L'atelier de Caroline Baltus (1)
     
L'atelier de Caroline Baltus (1)
Caroline Baltus suit au départ des études de droit !
Caroline a aussi un rêve, qui lui semble d'abord inaccessible : devenir boulangère.
De rencontre en formation, son idée se précise.
Une fois dans son atelier à Néthen,, Caroline constate que, même si l'activité est exigeante, le plaisir de fabriquer des pains à l'ancienne l'emporte sur les soucis ! La gestion ne se fait pas de façon solitaire puisque la boulangerie fait partie d'une coopérative, Graines de vie.
Caroline a choisi de travailler une pâte au levain, un ferment plus rock'n roll que la levure, notamment parce qu'il est plus compliqué à maîtriser... surtout si on doit produire en quantité. Faire son pain au levain est un choix. On peut dire que c'est une substance vivante qui ne se laisse pas dompter.
La cuisson au feu de bois demande également apprentissage et patience. Tout le monde n'a pas le temps ou la possibilité de s'y mettre, mais, au final, le pain est différent. En plus de ses qualités nutritionnelles, Il est très savoureux.
Après, la question du coût et des prix se pose. Caroline vit tout juste de son activité. Comment les agriculteurs et artisans qui veulent se lancer peuvent-ils être correctement rémunérés ? Et comment proposer des aliments de base de qualité à un prix raisonnable pour tous ?
C'est là que la visite de ces ateliers rejoint des questionnements collectifs, urgents.

1024 1000

Top